Être parfumée même au soleil

A 50 ans notre capital soleil est souvent très entamé. Heureusement, de plus en plus de parfums d’été sont exempts de molécules photosensibilisantes et on peut s’exposer au soleil sans risque. Néanmoins si le doute subsiste évitez de vaporiser votre fragrance directement sur la peau. Je vous suggère une ou deux astuces de mon cru.

Faîtes quelques pschitts en l’air et passez dessous pour en nimber vos cheveux et vos vêtements.

Sinon plus habituel un pschitt derrière l’oreille ou sous le poignet. En soirée pour renforcer le sillage odorant que vous laisserez derrière vous choisissez l’option gel, lait ou crème parfumés.

Quelle note vous enivre ? Comment la choisir ?

Une fragrance c’est aussi votre empreinte, elle reflète votre personnalité.

Comme les vêtements, les parfums s’harmonisent avec les saisons, alors, préférez les eaux fraîches qui galvanisent la peau en été. Elles ne sont pas entêtantes et s’évaporent assez vite, laissant juste derrière elles, une senteur fraîche et pétillante. De la famille des hespéridés, ces premières eaux de Cologne créées à partir d’essences d’orange, de citron de mandarine, de bergamote, ou encore de cédrat que j’aime particulièrement, se portent avec délice en cette saison.

Et puis les parfums fleuris-fruités sentent bon les étals colorés et odorants des marchés. Une sensation de vitalité nous envahit, prémices d’une bonne humeur garantie !! De plus il paraîtrait qu’ils s’accordent plutôt bien aux personnalités optimistes qui vont de l’avant.

Je vous conseille,l’eau d’Hermès, l’eau de Rochas, ou l’eau de cologne impériale de Guerlain qui sont parmi les mieux cotées de cette famille, sans oublier l’incontournable eau de Cologne signée Gallet en parapharmacie. Ma préférée et la moins chère est l’eau de soin de Lancaster.

error: Content is protected !!